La symptothermie

Formations en symptothermie sur La Rochelle & à distance


La symptothermie est une méthode d’auto-observation du cycle menstruel permettant de repérer la période d’ovulation et de déterminer avec précision les périodes fertiles et infertiles du cycle. Basée sur l’observation de la glaire cervicale et de la température du corps au réveil, elle nous donne une lecture claire et minutieuse de l’état de l’équilibre hormonal de notre cycle menstruel.
La glaire cervicale, véritable potion magique pour les spermatozoïdes, est produite dans le col de l’utérus à certaines périodes du cycle. Souvent mise dans le panier des « pertes blanches », son observation associée à la prise de température, garantit à la femme la détermination des périodes fertiles et infertiles de son cycle menstruel avec une grande précision.


La femme, le couple, note les informations observées sur un graphique, outil indispensable à la pratique de la symptothermie.





La symptothermie permet :
Une grande connaissance et compréhension de son propre corps
De favoriser une grossesse et parfois de comprendre pourquoi celle-ci se fait attendre
D’avoir une contraception efficace et naturelle
Avec une approche holistique (qui tient compte de l’individu dans sa globalité physique, émotionnelle et psychique), la symptothermie permet de déceler les impacts de nos émotions et de notre mode de vie sur notre cycle menstruel, mais aussi de comprendre l’impact qu’a notre cycle menstruel sur nos émotions et notre mode de vie.
Lorsqu'on parle de contraception et d'efficacité, on parle d'indice de Pearl.
L'indice de Pearl, c'est l'outil statistique utilisé dans les essais cliniques pour mesurer l’efficacité des méthodes de contraception.
Il se base sur le taux de grossesses non désirées, sur 100 femmes utilisant une méthode de contraception pendant une année.
Il distingue deux cas : celui d’une utilisation parfaite de la méthode contraceptive (aucune erreur, aucun oubli), et celui, plus réaliste, d’une utilisation typique (erreurs possibles et accidents possibles comme l'oubli de la pilule, la déchirure du préservatif par exemple ou des erreurs dans l'application des règles de la méthode symptothermique...).



Selon son indice de Pearl, lorsqu’elle est enseignée par un professionnel, l’OMS annonce pour la méthode symptothermique Sensiplan®* un taux d’efficacité semblable à celui de la pilule et du DIU au cuivre (stérilet).

*pour plus de précision, cliquez sur le lien.
Indices de Pearl en utilisations parfaites et typiques, annoncés par l’Organisation Mondiale de la Santé et par l’étude de fiabilité de la méthode symptothermique Sensiplan, menée par le Dr Frank Herrmann en 2007 :
Symptothermie Sensiplan® :
Parfaite : 0,4 % d'échec
Typique : 1,8 % d’échec
Pilule :
Parfaite : 0,3 % d'échec
Typique : 9 % d’échec
DIU au cuivre (stérilet) :
Parfaite : 0,6 % d'échec
Typique : 0,8 % d’échec

Retrouvez-moi sur :

« Le cycle menstruel est le reflet de la santé de la femme et la symptothermie en est l’outil miroir. »

Sidonie Benedetto, naturopathe et conseillère en symptothermie.

Copyright Johanna Lucas
Site créé par PIKO PIKO
moonheartleafcrossmenu